La consommation de viande rouge et de viandes préparées des Canadiens est bien en deçà des recommendations du Guide alimentaire canadien et les Canadiens sont bien renseignés sur l’apport de la viande en nutriments essentiels.

Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (Statistique Canada), 2017

Nutrition – Meat consumption in Canada…

La consommation de viande au Canada est semblable à celle dans les pays méditerranéens où le régime alimentaire est largement reconnu comme étant parmi les plus sains au monde

Nutrition – Facts

 
Les Canadiens consomment chaque jour
41 g
de viande fraîche cuite, comme le bœuf,
le porc, l’agneau et le veau,
ce qui correspond à environ la
moitié de la paume de votre main.
Une portion de viande fraîche correspond à
75 g.
Dans le cadre d’un sondage d’Ipsos réalisé en septembre
2017 auprès de plus de 1 000 Canadiens,
72 %
des répondants ont déclaré consommer trois portions
ou moins de viande par semaine.

Nutrition – Food Guide

Nutrition – Did you know…

Saviez-vous que la viande rouge est un superaliment?

The nutrients in meat strengthen the immune system, contribute to the formation of red blood cells, hormones, and muscle tissue, and ensure proper functioning of the nervous system. These nutrients also impact our senses of taste and smell, benefit our thyroids, and support antioxidant production

Protéine naturelle et complète

B12

Glycémie

Santé musculaire

Santé cardiovasculaire

Teneur en fer

Satiété

Teneur en sélénium

Zinc

Protéine naturelle et complète
La protéine contenue dans la viande est
« complète » en ce sens qu’elle contient tous les acides aminés essentiels à la santé (pour développer la masse musculaire, renforcer le système immunitaire et contribuer au bon fonctionnement du métabolisme). Comme une personne ne peut produire
naturellement tous les acides aminés
dont elle a besoin, la consommation
alimentaire devient essentielle.

B12
La vitamine B12 joue un rôle clé dans le fonctionnement normal du cerveau et du système nerveux, du métabolisme et du maintien du niveau d’énergie. Les végétaliens, qui excluent de leur alimentation tout produit d’origine animale, doivent ajouter de la vitamine B12 par le biais de suppléments, d’aliments enrichis ou de certains
types d’algues ou de levures alimentaires.

Glycémie
Une alimentation riche en protéines et faible en glucides, qui peut comprendre de la viande maigre, peut contribuer à régulariser la glycémie.

Santé musculaire
Les protéines de grande qualité contenue dans la viande se sont avérées plus efficaces que toute autre protéine alimentaire pour prévenir la perte musculaire chez les personnes vieillissantes.

Santé cardiovasculaire
selon un nombre croissant d’études récentes, les protéines de viande maigre pourraient contribuer au maintien d’une bonne santé cardiovasculaire.

Teneur en fer
La viande, le poisson et la volaille contiennent du fer hémique qui aide à prévenir l’anémie, puisque le corps absorbe mieux ce fer que le fer non hémique contenu dans les aliments de source végétale comme les légumes. Les aliments contenant du fer hémique aident le corps à absorber le fer non hémique.

Satiété
La consommation de viande contribue à vous donner une sensation de satiété qui dure plus longtemps, tout en réduisant votre faim et vos fringales. Des études démontrent que les protéines d’origine animale ont sur la perte de poids un effet positif plus grand que les protéines d’origine végétale.

Teneur en sélénium
Une portion de bœuf ou d’agneau comble la moitié de la dose quotidienne recommandée de sélénium. Le sélénium est un antioxydant qui aide à prévenir la détérioration des cellules, qui favorise le bon fonctionnement de la glande thyroïde et qui peut contribuer à prévenir le cancer.

Zinc
Le zinc contribue au fonctionnement optimal du système immunitaire et favorise la cicatrisation des plaies. Le bœuf est la meilleure source alimentaire de zinc.

Nutrition – Encouragingly, 3 out of 4 … 1

Un fait encourageant, 3 répondants sur 4 comprennent l’importance du rôle de la viande pour obtenir les nutriments essentiels à la santé.

Nutrition – Encouragingly, 3 out of 4 … 2

Il n’y a pas de lien concluant entre la consommation de viande et le cancer du côlon. Certaines études ont démontré de faibles corrélations entre une surconsommation de viande et le cancer du côlon. Toutefois, on n’a jamais établi un rapport de cause à effet entre un aliment, y compris la viande, et le cancer du côlon. Le meilleur conseil à suivre pour améliorer tous les aspects de votre santé consiste à adopter une alimentation saine et équilibrée, qui comprend de la viande maigre, à maintenir un poids santé, à faire de l’activité physique et, bien entendu, à éviter de fumer.